CIRCUIT
Centre d’art contemporain
9, av. de Montchoisi
(accès quai Jurigoz)
case postale 303
CH – 1001 Lausanne
Tel Fax +41 21 601 41 70
contact
Accueil
Archives
Editions
Links
Soutiens
Downloads
Plan d'accès
A propos de Circuit

— o Bäume, die du nicht fällst! —

Sophie Nys

une proposition de Frédéric Chapon

Vernissage le vendredi 25 mai 2012 à 18h00
Ouverture du 26 mai au 07 juillet 2012
je-ve-sa de 14h à 18h et sur rendez-vous

Le centre d’art contemporain Circuit est heureux d’inviter l’artiste belge Sophie Nys à proposer une exposition personnelle en lien avec l'artiste brésilienne Lygia Clark, co-fondatrice, à l'orée des années 60, de l'art dit néo-concret.
Cette première exposition monographique en Suisse courra du 25 mai — date du vernissage — au 7 juillet 2012. Un évènement exceptionnel rythmera cette période : la projection, en première mondiale, du dernier film de Sophie Nys, Parque do Flamengo, suivie d'un concert du musicien Arto Lindsay (qui a réalisé, depuis le Brésil, la bande-son du film).
Cette projection et ce concert seront donnés à Lausanne, au Bourg le 8 juin 2012 dés 20h30.

Sophie Nys s'est penchée sur le parcours de Lygia Clark après que je lui ai fait part d'une velléité de travail en commun sous l'égide de cette artiste visionnaire : j'avais déjà vu son exposition de 2009 chez Greta Meert et noté à cette occasion la petite dette contractée par Sophie envers la brésilienne qui dans les années 60 intitulait ses oeuvres Bichos (Animaux) ou Caminhando (Chemin faisant).
Lorsque j'en parlai par e-mail à Sophie, elle m'apprit qu'elle était elle-même au Brésil, en pré-production d'un film
qu'elle comptait tourner dans un parc conçu par l'architecte paysagiste brésilien R. Burle Marx…
Lors de son voyage préparatif, Sophie eut également l'initiative de se familiariser avec les ouvrages de Lina Bo Bardi, au point de s'inspirer directement d'une photographie du MASP de São Paulo — pour lequel cette architecte avait envisagé un mode d'installation des peintures hors du commun — pour sa propre exposition solo en Suisse. Bref… il ne s'agissait plus d'une simple invitation (d'une proposition que Circuit faisait, à travers moi, à Sophie), mais d'un dialogue dans lequel les intérêts les plus actuels de Sophie recoupaient mes préoccupations les plus anciennes : comment, au sortir des années 50, L. Clark et d'autres réinvestirent l'art concret de Max Bill en lui donnant un tour presque sensoriel…

Sophie archive depuis plus de dix ans des photographies d'oeuvres d'art qu'elle prend elle-même dans les musées ou les galeries. Cette habitude de photographier les oeuvres qui la frappent chez d'autres artistes s'est rapidement muée en travail à part entière — travail auquel Sophie met fin à l'occasion de son exposition à Circuit. Depuis 2001, Sophie aura édité cinq versions d'un "livre en formation" : le catalogue des oeuvres dont elle a choisi de se souvenir. Le sixième et dernier catalogue compte environ quatre-cents images… Décidés à utiliser ce réservoir pour monter son projet en solo à Lausanne, nous nous sommes proposés d'en choisir une cinquantaine et de montrer ainsi un échantillon d'un parcours muséal à l'échelle d'une douzaine d'années. Epinglées sur cinquante présentoirs selon un dispositif frontal inspiré de Lina Bo Bardi, cinquante impressions recouvrant les périodes les plus diverses, allant de la sculpture classique aux installations de Simon Starling, de la peinture impressionniste au cieux de James Turrell… d'un retable à un Lay Out de Thomas Hirschhorn, des nuages
de Stieglitz à ceux de Roy Lichtenstein. On parcourra le musée Pouchkine et le muhka d'Anvers… les foires et les lieux les plus insolites.

"Les arbres que tu n'abats pas" sont peut-être ceux-ci… la cinquantaine de rescapés sur les quatre-cents que comptait la forêt d'origine. Sophie a toujours su tailler un costume à certaines figures qui faisaient foi — Heidegger entre autres, dans son film de 2007 intitulé Die Hütte— et je l'avais même comparée, dans un texte précédent, au Glenn Gould de Thomas Bernhard, qui abat sèchement un frêne aperçu depuis sa fenêtre et qui le gêne dans sa concentration!

Elle a cette faculté de se départir, sans moquerie, de ces théories de Forêt Noire ou de Skjolden… mais elle n'en demeure pas moins profondément attachée à certaines oeuvres, comme cette petite danseuse de Degas du musée Pouchkine, qui pose pour un photographe…ou, plus près d'elle, le fameux hommage à Thelonious Monk de Blinky Palermo.
Voici donc, présentées à Circuit, une cinquantaine d'images redressées, que l'on retrouvera parmi leurs paires dans le sixième et dernier catalogue de Sophie, édité par Circuit pour l'occasion.

27 avril 2012 (Bruxelles)
Frédéric Chapon

LISTE 17, The young art fair in Basel
du 12 au 17 juin 2012, special guest CIRCUIT

Vendredi 08 juin 2012, Le Bourg, Lausanne
20H30 SOIRÉE CIRCUIT
première mondiale de "Parque do Flamengo"
un film de Sophie Nys, musique d’Arto Lindsay
suivi du concert solo exceptionnel d’Arto Lindsay
img_homepage